Culture & Patrimoine
en Nouvelle-Aquitaine
Langues et cultures régionales
Zoom sur

Les projets en poitevin-saintongeais

Carte des langues et cultures régionales en Nouvelle-Aquitaine
Temps de lecture 2 minutes

Le poitevin-saintongeais est l’une des trois langues régionales de la Nouvelle-Aquitaine avec le basque et l’occitan. La culture poitevine-saintongeaise se déploie du sud de la Loire, entre Vendée, Deux-Sèvres, Vienne, jusqu’au nord de la Gironde. Yannick Jaulin fait vivre cette langue sur la toile et via la musique.

Le poitevin-saintongeais

Longtemps considéré à tort comme un simple patois rural, le « parlanjhe » est une langue romane de la branche des langues d’oïl. Son positionnement géographique en fait même la langue de transition entre Pays d’Oïl et d’Oc.
Aucune enquête officielle n’existe concernant le nombre de locuteurs du poitevin-saintongeais et il n’est pas possible de connaître la réalité des chiffres. Il est cependant clair que le nombre de locuteurs est relativement bas et concerne une population vieillissante. De même, le nombre de nouveaux apprenants est extrêmement bas. La langue est donc considérée par l’UNESCO comme sévèrement en danger.

Langue et culture sont deux axes fondamentaux et complémentaires d’une politique linguistique. Depuis 2016, la Région Nouvelle-Aquitaine, dans le cadre de sa politique culturelle, s’est engagée plus fortement dans le soutien aux opérateurs linguistiques (Offices publics de langues basque et occitane notamment) et culturels (soutien aux manifestations, à la création et à la diffusion de pratiques/œuvres artistiques, aux industries créatives, au patrimoine culturel immatériel).

Du rock en poitevin-saintongeais

Du rock en poitevin-saintongeais

Le Projet Saint Rock est un groupe de rock composé de trois musiciens et d’un chanteur-conteur. Ce groupe a choisi de s’exprimer dans la langue maternelle de Yannick Jaulin, au chant : le poitevin-saintongeais.
Ce groupe de rock en poitevin-saintongeais rassemble Yannick Jaulin, chanteur-conteur, Nicolas Méheust aux claviers et accordéon, Régis Boulard à la batterie et Pascal Ferrari à la guitare.

projet-saint-rock_credit_Eddy-Rivière
Projet Saint Rock sur scène
« Fabrique du rock de résistance en langue rare, pour parler des langues frêles, petites, qui ont été un peu abimées. En parlant parlanjhe, le poitevin-saintongeais, c’est aussi l’occasion de parler de toutes les autres, toutes celles qui sont fragilisées et de toute la beauté de cette diversité. C’est à la fois un rock festif et une manière de poser une oreille sur le monde et sur ses différences. »
Yannick Jaulin, interview par Sud-Ouest disponible sur YouTube —
Autres projets

Ce projet est aidé au titre de l’engagement de la Région en faveur des langues et cultures régionales.

Et d’autres projets en poitevin-saintongeais

La compagnie Le beau Monde ? Compagnie Yannick Jaulin est aidée par la Région Nouvelle-Aquitaine au titre des équipes artistiques spectacle vivant.
La transmission est au cœur du projet artistique de Yannick Jaulin et au-delà du projet Saint Rock, il développe :

  • Le Mooc à Jaulin : une transmission par le partage de mots et d’expressions, que Yannick Jaulin envisage grâce aux outils du numérique, et qui trouve un public et un succès inattendu. La chaîne YouTube « Le Mooc à Jaulin », un mot de patois par semaine pour apprendre le patois vendéen et poitevin avec Yannick Jaulin fédère plus de 1 600 abonnés, et cumule des centaines de milliers de vues depuis 2017. Yannick Jaulin a repris les codes des MOOC, pour Massive Open Online Course, un nouveau type de formation en ligne, et propose à ce jour 91 vidéos de mots et expressions en parlanjhe, expliquées avec drôlerie, dans un pur style jaulinesque.
  • Le programme télévisé Kétokolé : depuis janvier 2019, Yannick Jaulin a conçu, en partenariat avec France 3 Nouvelle-Aquitaine, le programme vidéo Kétokolé, un lexique animé des mots du poitevin-saintongeais. À ce jour, il existe 54 vidéos illustrées pour raconter les particularités et les variantes des expressions de ce patois.
  • Mais aussi des spectacles dans lesquels Yannick Jaulin utilise le français mais aussi sa langue maternelle : Ma langue maternelle va mourir et j’ai du mal à vous parler d’amour et Causer d’amour.
Culture &
Patrimoine
En Nouvelle-Aquitaine
Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre tablette.