Culture & Patrimoine
en Nouvelle-Aquitaine

La transition écologique en Nouvelle-Aquitaine

Visuel Néo Terra
Temps de lecture 2 minutes
Mis à jour le 06 novembre 2023

La transition écologique de la culture et par la culture en Nouvelle-Aquitaine.

La Région Nouvelle-Aquitaine est un territoire culturellement actif et attractif : avec 35 000 emplois culturels recensés, c’est l’une des Régions qui compte le plus de festivals (826) et le plus de monuments historiques (6000). C’est un territoire de création (plus de 1200 équipes artistiques) et de diffusion du spectacle vivant (600 lieux de diffusion), mais aussi de filières économiques fortes : avec près de 200 cinémas indépendants, la Nouvelle-Aquitaine dispose du maillage le plus dense du monde.

C’est également un territoire très impacté par les crises environnementales : épisodes météorologiques extrêmes (canicules, tempêtes, feux de forêts), érosion du trait de côte, stress hydrique, crises agricoles…

L’ambition de la Région Nouvelle-Aquitaine est de garantir la pérennité économique et écologique des activités culturelles et de stimuler leur capacité à renforcer concrètement l’habitabilité de nos territoires, en lien avec les ambitions Néo Terra.

Stratégie de transition écologique

La Région Nouvelle-Aquitaine assume son rôle de mise en musique des énergies et des engagements déjà nombreux du secteur culturel néo-aquitain en matière de transition écologique. Elle propose une stratégie portant sur des chantiers jugés prioritaires et ciblés, à même de renforcer ou compléter les initiatives de la société civile ou des filières. Cette stratégie de transition écologique se veut intégrée, échelonnée, accompagnée, et soucieuse de faire émerger des co-bénéfices pour les porteurs de projets, les filières ou le territoire néo-aquitain.

Intégrée afin de permettre la mise en cohérence des différents niveaux d’action et de bénéficier des dynamiques de concertation déjà existantes.

Échelonnée afin d’inscrire les porteurs de projets dans des trajectoires réalistes de transformation et d’amélioration continue.

Accompagnée afin de créer les conditions de la transition pour les porteurs de projets, notamment via la mise à disposition d’outils et de ressources, ou l’activation de compétences régionales transverses. Soucieuse de faire émerger des co-bénéfices afin de répondre aux tensions et difficultés du secteur.

À ce titre, l’ensemble des outils, missions, règlements et dispositifs de la Direction de la Culture et du Patrimoine fait l’objet d’une relecture et, le cas échéant, de réorientations, au profit d’une meilleure articulation entre développement culturel, durabilité économique et soutenabilité environnementale.

Pour garantir leur acceptabilité et leur efficience, ces réorientations se feront systématiquement en concertation avec les parties-prenantes et le secteur professionnel, dans le cadre d’une gouvernance partagée avec les autres institutions engagées en matière de transition écologique de la culture et par la culture.

go_to_the_top_icon