Culture & Patrimoine
en Nouvelle-Aquitaine
Spectacle vivant
Zoom sur

Scène Nationale Carré-Colonnes

Bâtiment Carré-Colonnes
Temps de lecture 2 minutes

Née en 2010 du rapprochement du Carré à Saint-Médard et des Colonnes à Blanquefort, Carré-Colonnes obtient le label Scène Nationale en janvier 2020. Au-delà des valeurs d’hospitalité, de solidarité, de diversité, de parité, d’innovation et de créativité qu’elle porte, la Scène Nationale Carré-Colonnes a défini un plan d’actions exemplaire pour formaliser une démarche de
Responsabilité Sociale des Organisations (RSO), c’est-à-dire sa contribution volontaire au développement durable.

Une Scène Nationale, plusieurs espaces de représentations

La Scène Nationale Carré-Colonnes propose 300 représentations annuelles et accueille 100 000 spectateurs chaque année. Elle organise une saison de spectacles d’octobre à mai ainsi que deux festivals : Échappée Belle en juin et le Festival International des Arts de Bordeaux Métropole (FAB) en octobre. Créé en 2020, le Jardin situé au cœur de Saint-Médard vient compléter les différents espaces qu’offre la Scène nationale. C’est la 76 e Scène nationale implantée en France métropolitaine et en Outre-mer et la 8 e Scène nationale de Nouvelle-Aquitaine.

Contribution volontaire au développement durable

La visibilité du projet artistique et culturel de la Scène Nationale Carré-Colonnes et notamment son engagement particulièrement fort en termes de développement durable, est aligné avec l’action de la Région, et s’exprime à l’échelle régionale, nationale et internationale. La Région accompagne le projet artistique et culturel du Carré-Colonnes dans le cadre de la Convention pluriannuelle d’objectifs (2021- 2024), qui définit cet axe-force de son travail en faveur de la transition écologique, tant en interne dans le cadre de la Responsabilité Sociale des Organisations (RSO) qu’en externe (soutien à la création et diffusion d’œuvres traitant du sujet, médiation en lien avec la thématique…).
Le plan d’actions mis en place par le Carré-Colonnes pour formaliser la démarche de RSO s’articule autour des objectifs suivants :

  • L’art comme outil narratif : orienter la programmation artistique vers les
    thématiques écologiques.
  • L’éveil des consciences : développer des actions de médiation à destination
    des publics à commencer par les plus jeunes.
  • Construction des communs : renforcer les projets fondés sur la co-
    construction avec les partenaires opérationnels et les habitants.
  • L’écologie des pratiques : améliorer les bonnes pratiques contribuant à une
    préservation écologique.

Les thèmes abordés pour sensibiliser les publics et les équipes sont nombreux : la
biodiversité et l’extinction des espèces, la protection des océans, l’élevage intensif, la préservation et la diminution de la consommation d’eau, l’approvisionnement en produits bio et/ou locaux pour la restauration du public, des artistes et de l’équipe ; la limitation de l’utilisation de plastiques à usage unique, notamment par l’adoption de gourdes pour remplacer les bouteilles plastiques jetables.
Les bénéficiaires de cette démarche sont les compagnies artistiques et les techniciens du spectacle vivant ainsi que les personnes qui participent en tant que spectateurs du lieu de diffusion et du festival l’Echappée belle.

En savoir plus
Culture &
Patrimoine
En Nouvelle-Aquitaine
Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre tablette.