Culture & Patrimoine
en Nouvelle-Aquitaine
Cinéma et audiovisuel
Zoom sur

La Cinémathèque de Nouvelle-Aquitaine

Réalisateur du film Oeuf Bouilli, oeil sur la caméra
Temps de lecture 2 minutes
Mis à jour le 04 mars 2022

La Cinémathèque de Nouvelle-Aquitaine est une association reconnue d’intérêt général. Elle collecte des films anciens souvent réalisés par des amateurs, pour les sauvegarder, les restaurer et les rendre accessibles au public. Ces films représentent un important patrimoine historique, régional et cinématographique pour les professionnels et pour le grand public.

La sauvegarde de vieilles bobines à valeur historique

L’association de la Cinémathèque Nouvelle-Aquitaine (CDNA) a été créée en 2010 par Marc Wilmart et a été reconnue d’intérêt général en 2016. Elle a pour mission de collecter et de sauvegarder des films d’amateurs ou de professionnels dans le but de conserver et de rendre accessible au public le patrimoine cinématographique de Nouvelle-Aquitaine.
Les films collectés, restaurés et numérisés sont principalement des films amateurs à valeur de témoignage, de mémoire collective (moments de vie) ou historique, comme par exemple des images inédites de Maryse Bastié la veille de sa traversée réussie de l’Atlantique en 1936. La CDNA sauvegarde également des photographies et autres objets du cinéma (collection de 500 appareils et matériels).

En 2018, suite à la loi portant sur la Nouvelle Organisation Territoriale de la République (NOTRe) et la fusion des Régions, la Cinémathèque a initié la création du réseau régional de « Mémoire filmique de Nouvelle-Aquitaine » qui rassemble :

  • le Fonds Audiovisuel de Recherche (FAR) à La Rochelle
  • la Mémoire de Bordeaux Métropole
  • Trafic image à Angoulême
  • la Cinémathèque à Limoges

Les quatre structures du réseau Mémoire filmique partagent les mêmes objectifs : accueillir d’autres partenaires pour intensifier la collecte, la conservation et la diffusion des films et photos dans la plus grande région de France.

Cette mémoire commune est utile et accessible aux professionnels comme aux particuliers : cinéphiles, enseignants, chercheurs, étudiants, producteurs, réalisateurs et aux curieux d’images régionales historiques.

Le public peut consulter le site Mémoire Filmique de Nouvelle-Aquitaine qui rassemble sous un portail commun l’identité respective des quatre partenaires qui enrichissent la collection. À ce jour, 3 000 extraits sont en ligne et le public peut consulter l’intégrité du fond soit 5 000 films sur les postes de consultation en libre accès et mis à disposition des archives départementales et médiathèques du territoire.
De 2010 à 2020, la CDNA a numérisé au total 5 120 films, conservé plus de 300 000 photographies et a réalisé des films d’archives d’amateurs projetés dans des salles de cinémas de la Région. Pour ce faire, salariés et bénévoles travaillent avec passion et la CDNA est dotée d’un matériel de pointe.

depliant_film_premiere_gala_copy_phototheque_paul_colmar.jpg
© Photothèque Paul Colmar

Un matériel de restauration de pointe

La Cinémathèque est équipée :

  • d’un scanner MWA 4K Flashscan NOVA (ordinateur station de montage et traitement film 8 au 16 mm avec fenêtre à immersion, suppression des rayures),
  • d’un scanner MWA 5K VARIO (ordinateur station de montage et traitement de 8 formats film du 8 au 35 mm),
  • d’un logiciel de restauration DIAMANT (traitement des rayures, taches, poussières, instabilité) d’une baie de numérisation Vidéo (numérisation de tous les formats vidéo existants),
  • d’un logiciel de traitement du son, Librairie LTO 7 (pour la conservation sécurisée des données numériques)
  • d’un serveur NAS 48 To.

 

La Cinémathèque de Nouvelle Aquitaine est financièrement soutenue par la Région Nouvelle-Aquitaine, le CNC, la DRAC et les Départements de Creuse et de Haute-Vienne.
Le réseau poursuit sa quête de la mémoire filmique régionale en collectant vieilles bobines et cassettes VHS conservées par les habitants.

Culture &
Patrimoine
En Nouvelle-Aquitaine
Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre tablette.