Culture & Patrimoine
en Nouvelle-Aquitaine
Arts plastiques et visuels

Les arts plastiques et visuels en Nouvelle-Aquitaine

Plusieurs pots de peinture sur un drap
Temps de lecture 1 minutes
Mis à jour le 04 mars 2022

Par son engagement dans la démarche du SODAVI et dans le Contrat de filière conclu avec Astre et l’État, la Région marque son attachement à une politique structurée et volontariste dans le secteur des arts plastiques et visuels.

Le Contrat de filière pour les arts plastiques et visuels

Entre 2016 et 2018, la démarche du SODAVI (Schéma d’orientation pour les arts visuels en Nouvelle-Aquitaine) co-pilotée par la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles), la Région Nouvelle-Aquitaine et les trois réseaux Cartel, Cinq,25 et Fusée appartenant aux trois anciennes régions a permis de réécrire et de co-construire une politique culturelle structurante des acteurs de la filière. Cette concertation collective découle en 2019, sur la contractualisation du Contrat de filière des Arts plastiques et visuels conclu entre la Région, l’Etat et le réseau Astre – association des opérateurs du domaine des arts plastiques et visuels créée lors de l’aboutissement de la concertation SODAVI.

La Région fait sienne les trois objectifs principaux du Contrat de filière :

  • la reconnaissance du travail de l’artiste ;
  • le développement artistique et culturel par la coopération ;
  • le soutien à l’innovation, au développement économique et au rayonnement de la scène artistique régionale.

 

Un soutien aux acteurs des arts plastiques et visuels

Dans le respect de ces objectifs, la Région apporte notamment son soutien :

  • aux trois Fonds régionaux d’art contemporain (FRAC) de son territoire : le Frac Nouvelle-Aquitaine Méca, basé à Bordeaux, le Frac-artothèque Nouvelle-Aquitaine, basé à Limoges, et le Frac Poitou-Charentes, basé à Angoulême et Parthenay. Elle est le premier partenaire financier de chacun de ces trois Fonds ;
  • aux structures permanentes dédiées au soutien à la création et à la diffusion de l’art contemporain. Elle accompagne financièrement, de manière pérenne, une quarantaine d’entre elles, équitablement réparties sur le territoire régionale. Elle accompagne également le réseau Astre qui fédère ces structures ;
  • quatre écoles supérieurs d’art : l’EESI (École Européenne Supérieure de l’Image, sites d’Angoulême et de Poitiers), l’EBABX (École supérieur d’art de Bordeaux), l’ESAP (École supérieure d’art de Pau-Tarbes) et l’ENSA Limoges ;
  • un ensemble de manifestations d’art contemporain.

 

L’année 2022 sera consacrée au bilan du premier contrat de filière et à l’élaboration du suivant, en concertation avec tous les acteurs de la filière.

Culture &
Patrimoine
En Nouvelle-Aquitaine
Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre tablette.