Culture & Patrimoine
en Nouvelle-Aquitaine
Patrimoine et inventaire

Spectacle « Secrets et mystères du Jardin de Gabriel » à Nantillé le samedi 10 septembre

Spectacle
10 septembre
Temps de lecture 3 minutes
Mis à jour le 08 septembre 2022

Le samedi 10 septembre 2022, à 21 heures, un spectacle de la Comédie de l'Eperon vous sera proposé au Jardin de Gabriel, à Nantillé (Charente-Maritime). Intitulé "Secrets et mystères du Jardin de Gabriel", ce spectacle permettra de redécouvrir d'une manière poétique l'oeuvre atypique et prolifique de Gabriel Albert.
10 septembre
Nantillé —

Un spectacle de la Comédie de l’Eperon

Dans une soirée organisée par l’Association des Amis du Jardin de Gabriel, le comédien Jérôme Berthelot et la clarinettiste Isabelle Rique-Lurbet, de la Comédie de l’Eperon, interprèteront le spectacle « Secrets et mystères du Jardin de Gabriel ». Ce spectacle évoquera de manière poétique, en mots et en chansons, le parcours et l’oeuvre de Gabriel Albert.

  • Lieu : Jardin de Gabriel, Chez-Audebert, Route départementale 129, 17770 – Nantillé
  • Horaires : le samedi 10 septembre 2022 à 21 H
  • Tarif : 8 euros
  • Renseignements : 05 49 36 30 05 – yann.ourry@nouvelle-aquitaine.fr

 

Un jardin exceptionnel…

En 1969, Gabriel Albert, menuisier-ébéniste à la retraite, décide de réaliser son rêve : modeler des statues de taille humaine, en ciment, et les offrir au regard de tous, dans le jardin qui entoure sa petite maison de Nantillé. Pendant 20 ans, sans relâche, il crée cet univers poétique, faisant preuve d’inventivité et d’un goût prononcé pour la mise en scène. Au total, il réalise 420 statues et bustes, représentant des personnages historiques, politiques, religieux, de spectacle… ou d’œuvres célèbres (tableaux, contes), ainsi que des femmes, hommes et enfants anonymes : paysans, marins, ouvriers, soldats, danseuses. Le Jardin de Gabriel ne cesse d’étonner et suscite la curiosité des passants et des spécialistes de l’art brut.

… protégé monument historique…

Après l’étude d’inventaire menée par la Région en 2009-2010, puis la publication « Le Jardin de Gabriel, l’univers poétique d’un créateur saintongeais », le jardin, la maison et 388 statues et bustes ont été inscrits au titre des monuments historiques en 2011. Le Jardin de Gabriel est un des rares sites créés par des artistes autodidactes et protégés au titre des monuments historiques. Il côtoie désormais le Palais idéal du Facteur Cheval ou la Maison Picassiette.

… propriété de la Région, en cours de valorisation

Sensible au devenir de cette oeuvre, la Région est devenue propriétaire, en 2014, du Jardin de Gabriel, de sa maison et de l’atelier, ainsi que des statues. Avec le soutien de la Direction Régionale des Affaires Culturelles, une étude préalable à la restauration des sculptures a été rendue en 2016, permettant de livrer un diagnostic précis de l’état sanitaire des statues et d’envisager la restauration des statues et la valorisation du site.

De novembre 2017 à juillet 2018, la Région a ainsi lancé les premières mesures d’urgence, visant à mettre à l’abri les statues les plus dégradées et à restaurer et protéger les autres. Ces travaux sont une première étape dans le long processus qui a pour objectif la conservation du site et son ouverture à un large public, comme le souhaitait son créateur.

Télécharger

Voir

Culture &
Patrimoine
En Nouvelle-Aquitaine
Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre tablette.