Culture & Patrimoine
en Nouvelle-Aquitaine
Patrimoine et inventaire
Actualité

Une nouvelle publication : « Estuaire de la Gironde – Deux rives, un territoire »

Estuaire de la Gironde - Deux rives, un territoire
Coll. « CAHIERS DU PATRIMOINE », N° 122
Temps de lecture 3 minutes
Mis à jour le 13 juin 2022

Un nouvel ouvrage sur le patrimoine de l'estuaire de la gironde vient de paraître dans la collection nationale « Cahiers du patrimoine ». Cet ouvrage de synthèse constitue l’aboutissement de l’opération d’inventaire du patrimoine des communes riveraines de l’estuaire de la Gironde, débutée en 2009.

L’ouvrage, publié dans la collection « Cahiers du patrimoine » de l’Inventaire général du patrimoine culturel de la Région aux Editions Le Festin, présente les multiples facettes de ce territoire.

Un ouvrage illustré et documenté

L’ambition de l’ouvrage est de définir et de qualifier la singularité de ce territoire, espace fluvio-maritime pluriel qui, s’il ne se résume pas à la seule présence de l’estuaire, est largement structuré par ce bras de mer. Illustré de plus de 500 photographies, le livre met à disposition du grand public les résultats d’un important travail de recherche sur un patrimoine riche et varié. Documents, archives et cartes analytiques permettent de mieux appréhender l’ensemble du territoire et de comprendre son évolution au cours des siècles.

Cet inventaire a été rendu possible grâce au partenariat entre la Région Nouvelle-Aquitaine et le Département de la Gironde.

L’estuaire de la Gironde, trait d’union entre deux rives

L’estuaire de la Gironde, réputé le plus vaste estuaire « naturel » d’Europe, s’étire sur près de 80 kilomètres jusqu’à son embouchure océanique placée sous bonne garde du phare de Cordouan. Bordé de prestigieux terroirs agricoles et viticoles, il offre un exutoire aux richesses de Bordeaux et de son port de la Lune, formant avec Cordouan deux polarités reliées par ce bras de mer nourricier qui offre aux hommes et aux navires une ouverture vers des horizons lointains.

Désormais distingué à travers ses sites inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco – la basilique Notre-Dame-de-la-Fin-des-Terres à Soulac, le verrou de Vauban à Blaye et Cussac-Fort-Médoc, dernièrement le phare de Cordouan –, cet espace fluvio-maritime demeure toutefois méconnu et, par son immensité, difficile à cerner.

Cet ouvrage propose un regard à la fois global et précis sur ce milieu singulier, ses paysages et son patrimoine. Global, en prenant en compte l’ensemble de l’estuaire et de ses rivages. Précis, en s’attardant sur chacune de ses composantes architecturales pour mieux comprendre l’histoire de l’implantation humaine et de la construction du territoire sur la longue durée.

L’estuaire se révèle sous ses diverses facettes. Milieu naturel, il a été modelé et aménagé par la volonté et les efforts déployés par une multitude de générations depuis les temps les plus reculés. Maîtrisé, habité et travaillé, il apparaît autant comme une ligne de partage qu’une zone de contacts ouverte aux échanges. Quoique dépourvu de pont, il est, à bien des égards, un trait d’union entre ses rives, entre l’amont et l’aval.

Une lecture historique de ce territoire confronté à de nouveaux enjeux environnementaux, économiques et sociaux, permet de nourrir la réflexion sur son devenir et de mieux envisager la préservation de ce cadre de vie exceptionnel. L’inventaire du patrimoine contribue à renouveler la connaissance de l’estuaire, dessinant par touches et approches successives un tableau d’ensemble inédit, documenté et sensible.

Textes : Alain Beschi et Claire Steimer, Avec la collaboration de Yannis Suire et
la participation de Léopold Maurel

Photographies : d’Adrienne Barroche, Gilles Beauvarlet, Michel Dubau et Christian Rome.

Culture &
Patrimoine
En Nouvelle-Aquitaine
Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre tablette.