Culture & Patrimoine
en Nouvelle-Aquitaine
Cinéma et audiovisuel
Actualité

Sélections Cannes 2022

Metronom © Strada Film & Midralgar
Temps de lecture 6 minutes
Mis à jour le 16 mai 2022

9 long-métrages et 4 court-métrages soutenus par la région Nouvelle-Aquitaine ont été retenus dans les différentes sélections du prochain festival de Cannes qui se tiendra du 18 au 28 mai 2022.
Sélection officielle

Sélection officielle

UN CERTAIN REGARD


Rodéo

De Lola Quivoron.
Production : CG Films / Distribution : Les Films du Losange
Soutien à la production de 143 000 €
Lors d’un rassemblement de moto-cross, Julia, aka «L’inconnue 33», une jeune femme solitaire et déscolarisée, fait la rencontre de Kaïs et de son clan de motards. Grâce à ses dons pour le cambriolage, elle va peu à peu intégrer ce groupe de riders marginaux qui travaillent tous aux ordres de Domino, un taulard qui gère son business depuis les murs de Gradignan. Mais à mesure qu’elle prend du galon dans cette communauté hors-la-loi, Julia reçoit d’étranges menaces et commence à se sentir en danger.

Lieux de tournage : Gironde (Ambarès, Gradignan, Bassens, Sainte-Eulalie)

En savoir plus : voir la bande annonce du film

Metronom

De Alexandru Belc.
Production : Strada film International, Midralgar / Distribution : Pyramide films
Soutien à la production de la Région Nouvelle-Aquitaine de 100 000 €
Ce film a également bénéficié de l’aide au programme d’activité des structures de production audiovisuelle et cinématographique mise en place par la Région Nouvelle-Aquitaine.

Roumanie, automne 1972. Ana et Sorin vivent leur première grande histoire d’amour. Mais Sorin doit quitter définitivement le pays, pour rejoindre son père qui a fui à l’Ouest. Devant eux, il ne leur reste que trois jours au cours desquels ils vont finalement arriver à se trahir l’un l’autre…

Lieux de tournage : Roumanie
Postproduction : Bordeaux et Rochefort

Plus que jamais

D’Emily Atef.
Production : Eaux vives productions
Soutien à la production de la Région Nouvelle-Aquitaine de 200 000 €.

Hélène et Mathieu sont heureux ensemble depuis de nombreuses années. Le lien qui les unit est profond. Confrontée à une décision existentielle, Hélène part seule en Norvège pour chercher la paix et éprouver la force de leur amour.

Lieux de tournage : Bordeaux et Norvège.

Metronom © Strada Film & Midralgar
Metronom © Strada Film & Midralgar

CANNES PREMIÈRE


Nos frangins

De Rachid Bouchareb.
Production : 3B Production / Distribution : Le Pacte
Soutien à la production de Nouvelle-Aquitaine de 180 000 €

Nos Frangins est le troisième volet de la trilogie initiée en 2006 avec Indigènes, puis en 2010 avec Hors-la-loi. Il revient sur la mort d’Abdel Benyahia et celle de Malik Oussekine survenues toutes deux dans la nuit du 5 au 6 décembre 1986. Trois personnages principaux sont au coeur de l’histoire : Mohamed et Sarah Oussekine, le frère et la sœur ainés de Malik, et Daniel Mattei, un inspecteur de la police des polices.

Lieux de tournage : Bordeaux, Sainte-Foy-la-Grande et Paris

SÉANCE SPÉCIALE


Le Petit Nicolas, qu’est-ce qu’on attend pour être heureux ?

De Benjamin Massoubre et Amandine Fredon.
Production : ON Classics et Bidibul Productions
Soutien à la production de la Région Nouvelle-Aquitaine de 140 000 €.

Penchés sur une large feuille blanche quelque part entre Montmartre et Saint-Germain-des-Prés, Jean-Jacques Sempé et René Goscinny donnent vie à un petit garçon rieur et malicieux, le Petit Nicolas. Entre camaraderie, disputes, bagarres, jeux, bêtises, et punitions à la pelle, Nicolas vit une enfance faite de joies et d’apprentissages. Au fil du récit, le garçon se glisse dans l’atelier de ses créateurs, et les interpelle avec drôlerie. Sempé et Goscinny lui raconteront leur rencontre, leur amitié, mais aussi leurs parcours, leurs secrets et leur enfance.

Fabrication : Angoulême

COMPÉTITION COURTS-MÉTRAGES


Le Feu au Lac

Sélection officielle du festival de Cannes 2022.
De Pierre Menahem.
Production : Barberousse Films
Soutien après réalisation de 20 000 euros.

Un hameau de haute montagne, en début d’été. Félix descend de l’alpage où il surveille ses vaches et découvre le corps de sa vieille mère inanimée sur son lit. Sous le choc, il prend la fuite. Il conduit plusieurs kilomètres dans la vallée pour se rendre chez un jeune homme qui vient de le contacter sur une application de rencontres.

Les travaux de postproduction se sont déroulés chez Maelstrom à Bègles.

Le feu au lac © Barberousse Films
Le feu au lac © Barberousse Films
Quinzaine des réalisateurs

Quinzaine des réalisateurs

Ashkal

De Youssef Chebbi.
Production : Poetik Films
Coproduction : Supernova
Soutien à la production de 100 000 €

Les Jardins de Carthage est un quartier nouveau de l’agglomération Nord de Tunis. Avant la Révolution, le territoire appartenait essentiellement aux notables du régime de Ben Ali. Le site était destiné à devenir une ville nouvelle, entreprenante et riche. Depuis l’immolation de Mohamed Bouazizi en 2011 et le soulèvement qu’elle a provoqué, le développement de la cité s’est brutalement arrêté. Dix ans plus tard, les chantiers abandonnés se font racheter et les constructions reprennent peu à peu.

Lieux de tournage : Tunisie
Postproduction : Rochefort

En savoir plus : voir la bande annonce du film

Un Varon

De Fabian Hernandez.
Production : In Vivo Films
Soutien à la production de 100 000 €

A 16 ans, Carlos vit dans un refuge pour jeunes hommes en difficulté dans un quartier pauvre de Bogota. Pour survivre et s’intégrer, il doit être un homme, un vrai : ne pas pleurer, ne pas être fragile, être viril. Dans la rue, il est poussé à adopter un type de masculinité qui correspond aux normes sociales : une masculinité stéréotypée. Mais dans l’intimité, Carlos se confronte à sa part de sensibilité, à sa fragilité et à tous ces sentiments que les « vrais hommes » réprouvent et intériorisent

Lieux de tournage : Colombie
Postproduction : Rochefort


COURT-MÉTRAGE


Des jeunes filles enterrent leur vie

De Maïté Sonnet.
Production : Quartett Production
Soutien à la production de 33 000 €.

Axelle vit le pire jour de sa vie : alors qu’elle se remet mal d’une rupture amoureuse, elle doit se rendre à l’Enterrement de Vie de Jeune Fille de sa sœur, dans une station thermale fantomatique en pleine montagne. Heureusement, parmi les invitées, il y a Marguerite. Au détour d’un regard, l’amour revient.

Lieu de tournages : communes d’Eaux Chaudes et de Laruns dans les Pyrénées-Atlantiques

Semaine de la critique

Semaine de la critique

La Goutte d’or

De Clément Cogitore.
Production : Kazak Productions / Distribution : Diaphana Distribution
Soutien à la production de 150 000 €

Ramsès, trente-cinq ans, tient un cabinet de voyance. Habile manipulateur et un peu poète sur les bords, il a mis sur pied un solide commerce de la consolation. L’arrivée d’enfants venus des rues de Tanger, aussi dangereux qu’insaisissables, vient perturber l’équilibre de son commerce et de tout un quartier. Jusqu’au jour où Ramsès va avoir une réelle vision.

Lieux de tournages : Gironde

Nos cérémonies

De Simon Rieth.
Production : Wild Bunch, Les Films du Poisson / Distribution : The Jokers, Les Bookmakers
Soutien à l’écriture de 15 000 €
Soutien à la production de 140 000 euros

L’histoire se situe à Royan, en 2011. Alors que l’été étire ses jours brûlants, deux jeunes frères, Tony et Noé, jouent au jeu de la mort et du hasard… Jusqu’à l’accident qui changera leur vie à jamais. Dix ans plus tard et désormais jeunes adultes, ils retournent à Royan et recroisent la route de Cassandre, leur amour d’enfance. Mais les frères cachent depuis tout ce temps un secret…

Le tournage s’est déroulé du 3 mai au 7 juin 2021 à Royan (Charente-Maritime)


COURTS-MÉTRAGES


Scale

De Joseph Pierce.
Production : Melocoton Films
Soutien à la production de 15 000 €.

Sur l’autoroute où il conduit, Will perd le sens de l’échelle. Tandis que s’accroît son addiction à la morphine, il se débat pour démêler la succession d’événements qui l’a amené à cette situation, avant d’être à jamais perdu.

Fabrication : Angoulême

En savoir plus : voir la bande annonce du film

AMO

Séance spéciale à la Semaine de la Critique 20 avril 2022.
D’Emmanuel Gras.
Production : Dublin Films
Soutien à la production de 30 000 €

Dans un univers qui ressemble au néant, deux êtres, masculin et féminin, semblent n’exister que pour entrer en contact. Leur désir devient plaisir, puis recherche furieuse de la jouissance. Dépassant les limites de l’acte sexuel, leur union se transforme en une fusion. Les deux corps se soudent. Dans cette transformation, des formes étranges se devinent dans les pénombres des deux corps. Ils se dévorent l’un l’autre jusqu’à créer une forme monstrueuse, une créature des abysses originels.

Nos cérémonies © Les Films du Poisson
Nos cérémonies © Les Films du Poisson
Actions de la Région Nouvelle-Aquitaine

Ces treize films illustrent la diversité et la cohérence de l’action de la région Nouvelle-Aquitaine en faveur du cinéma et de la création contemporaine :

  • Soutenir les producteurs qui vivent et travaillent depuis la région comme la société Bordelaise Midralgar qui a coproduit Metronom de Alexandru Belc avec la Roumanie ou comme la société rochelaise In Vivo Films qui a coproduit Un Varon de Fabian Hernandez avec la Colombie ou encore Poetik Films qui a coproduit Ashkal avec la Tunisie.
  • Soutenir des premiers films tournés en région comme Rodéo de Lola Quivoron ou Nos cérémonies de Simon Rieth (également aidé en écriture), mais aussi des auteurs confirmés comme Clément Cogitore avec La Goutte d’or ou Rachid Bouchareb et son film Nos frangins sur l’affaire Malik Oussekine.
  • Soutenir des œuvres qui viennent terminer leur fabrication technique (post-production) en région comme Le Feu au lac de Pierre Menahem ou Amo d’Emmanuel Gras.
  • Soutenir l’excellence de la filière animation à Angoulême avec des œuvres comme Le Petit Nicolas, qu’est-ce qu’on attend pour être heureux ? ou Scale de Joseph Pierce.
En savoir plus sur le festival
Culture &
Patrimoine
En Nouvelle-Aquitaine
Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre tablette.