Culture & Patrimoine
en Nouvelle-Aquitaine
Patrimoine et inventaire
Actualité

Mise en ligne des dossiers d’inventaire sur la vallée de la Charente en Charente-Maritime

Le port de Port-d'Envaux - Une petite cale aménagée dans le quai situé dans la partie amont de l'ancienne propriété de la distillerie Stainer

L’opération d’inventaire sur la vallée de la Charente en Charente-Maritime a été conduite entre 2016 et 2021. Les dossiers des éléments étudiés sont en ligne. Ils permettent de mettre en évidence les liens étroits existant entre le fleuve et l’évolution des activités humaines à travers l’histoire.

Le fleuve Charente

Le fleuve Charente prend sa source à Chéronnac, en Haute-Vienne, et parcourt ensuite de ses méandres les départements de la Charente, de la Vienne et de la Charente-Maritime, sur 381 kilomètres, jusqu’à son embouchure dans l’océan Atlantique.

Afin de préserver la faune et la flore des territoires traversés, la presque totalité du cours du fleuve et de ses affluents est classée dans le réseau européen Natura 2000.

Ses rives, qui forment de vastes prairies, ont très tôt attiré l’installation de population et de nombreux sites archéologiques en attestent. Dès l’Antiquité, cet axe de navigation favorise les échanges. Divers aménagements pratiqués au Moyen Âge améliorent sa navigabilité à partir d’Angoulême, lui donnant un rôle essentiel dans les relations commerciales entre les provinces de l’Angoumois et de la Saintonge. Par la suite, de grands ports se développent, à Angoulême, Cognac, Saintes, Tonnay-Charente et Rochefort, pour le transport de matériaux, de produits manufacturés et de vivres, et stimulent l’économie des communes alentours.

L’enquête d’inventaire du patrimoine

Cette opération d’inventaire s’intégrait dans un programme de valorisation, inscrit dans le Contrat de Plan État-Région (CPER) 2015-2020, des vallées de la Charente, de la Gartempe et de la Sèvre-Niortaise qui structurent le territoire régional et participent à son développement touristique. Ces trois opérations avaient pour objectif principal de mettre en évidence les relations entre les habitants et leur environnement.

Après l’expérimentation d’un inventaire topographique sur la commune de Courcoury, l’étude s’est concentrée sur le patrimoine lié à l’eau dans la vallée de la Charente en Charente-Maritime, depuis Chérac et Salignac-sur-Charente, jusqu’à l’embouchure entre l’île d’Aix et Port-de-Barques. Commencée en janvier 2016, l’étude a été conduite par Pascale Moisdon, chargée d’étude à la Région Nouvelle-Aquitaine.

 

Culture &
Patrimoine
En Nouvelle-Aquitaine
Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre tablette.