Culture & Patrimoine
en Nouvelle-Aquitaine
Patrimoine et inventaire
Actualité

Mise en ligne des dossiers d’inventaire de la commune de Saint-Junien

Moulin Vallière, vu depuis l'aval, Saint-Junien, (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel, Rivière Philippe

L’étude du patrimoine industriel de Saint-Junien a été conduite de 2013 à 2018, à la suite d’une demande faite par la ville de Saint-Junien en lien avec son projet de Cité du Cuir. Le partenariat établi avec la commune et la communauté de communes a permis un accès facilité à la documentation écrite et iconographique des archives municipales et aux sites eux-mêmes.

Saint-Junien a été la seconde ville industrielle du département, et le patrimoine industriel encore en place est conséquent : les deux rivières de la Glane et de la Vienne concentrent une trentaine d’usines, papeteries et mégisseries. Sur les bords de Vienne, la proximité du chemin de fer a favorisée l’implantation de grands établissements, tandis que la vallée étroite de la Glane a obligé les industries à s’adapter à des sites contraints.

En ville, les ateliers de gantiers et de confection sont souvent intégrés dans l’habitat.

L’activité industrielle a favorisé le développement d’activités annexes, entretien et réparation de machine, fabrique de sac en papier… ; elle a aussi modelé le paysage urbain, que ce soit par le développement massif de l’habitat ouvrier et patronal, par la construction d’édifices liés à l’organisation du travail (bourse du travail, coopératives ouvrières…) ou par les services induits par l’accroissement de la population (commerces, santés, écoles…), entrainant la modernisation du centre ancien et l’urbanisation des faubourgs.

En prolongement de l’opération d’inventaire, les Monuments historiques ont initié, à la demande de la Communauté de communes Porte océane du Limousin, une démarche de protection de certains sites emblématiques.

 

Culture &
Patrimoine
En Nouvelle-Aquitaine
Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre tablette.