Culture & Patrimoine
en Nouvelle-Aquitaine
Musiques
Actualité

Les premiers appels à projets du contrat de filière musique et variétés sont lancés

Casque audio posé sur un mur
Temps de lecture 2 minutes

Les partenaires du contrat de filière musique et variétés proposent une première série de dispositifs pour l’année 2022 avec le lancement de 2 appels à projets et 2 mesures associées.

Preuve d’un partenariat fort et renouvelé, le contrat de filière 2020-2023 poursuit l’objectif de créer les conditions d’un modèle socio-économique durable pour les acteurs de la filière, notamment par l’accompagnement des différents domaines créatifs et le renforcement des coopérations au sein du vaste ensemble territorial régional.

Pour la première fois, afin de favoriser la structuration de l’écosystème de la musique dans sa globalité, les partenaires ont décidé d’expérimenter, à compter de 2022, l’ouverture de 5 dispositifs aux acteurs de toutes les esthétiques.

Lancement de 2 appels à projets et 2 mesures associées en mars 2022

Appels à projets

Pour les appels à projets, la date limite de candidature est fixée au 18 avril 2022.

  • Coopérations professionnelles (réservé aux musiques actuelles et variétés) : l’objectif est de soutenir les coopérations locales, régionales ou interrégionales et la mise en commun de compétences, de façon à construire des projets réunissant une diversité d’acteurs de l’écosystème musical et/ou territorial.
  • Lieux et projets culturels de proximité (réservé aux musiques actuelles et variétés) : il s’agit d’accompagner les lieux ou projets qui ont une activité de diffusion ou de pratiques dédiées aux musiques actuelles dans la mise en œuvre de leur projet culturel de proximité.

Les dossiers de candidatures sont à envoyer en ligne sur le site du Centre national de la musique. Si vous n’avez pas de compte personnel sur ce site, veillez à le créer 72 heures avant la date limite du 18 avril 2022.

DEMANDE EN LIGNE

Mesures associées

Pour les mesures associées, les délais d’inscription ou de candidature sont propres à chaque dispositif. Les modalités d’accès sont spécifiées dans les règlements en téléchargement ci-dessous.

  • Transfert de savoir-faire (ouvert à toutes les esthétiques) : confié à CO, pôle de compétences culture et richesses humaines, le dispositif de transfert de savoir-faire a pour vocation de favoriser le partage d’expériences, la coopération et la montée en compétences par la mise en relation de structures et d’acteurs confrontés à des problématiques communes.
  • Soutien à l’internationalisation (ouvert à toutes les esthétiques) : le LABA, pôle de compétences spécialisé dans les financements européens et intervenant dans le secteur des industries culturelles et créatives, coordonne cette année plusieurs types d’accompagnement, collectif ou individuels :
    • 4 sessions d’information collective « comment financer mon projet par des fonds européens ? »
    • 20 rendez-vous individuels pour établir un diagnostic sur les forces et opportunités du projet
    • 4 accompagnements individuels de 3 jours, au montage de projet, au parrainage et à la mise en réseau

Pour bénéficier de ces mesures, les candidats doivent s’adresser directement au LABA. Les mesures d’accompagnement individuelles prendront fin au plus tard le 31 décembre 2022. Les demandes doivent être faites au minimum 1 mois avant cette date limite.

Plus d’infos sur le contrat de filière musique et variétés

Signature d’un avenant au contrat de filière

Le 13 janvier 2022, le Centre national de la musique, la DRAC et la Région Nouvelle-Aquitaine, ont signé un avenant au contrat de filière pour les musiques pour étendre son champ d’application à toutes les esthétiques musicales. Pour cela, le budget passe de 270 000 euros à 620 000 euros.

Cette augmentation substantielle du budget alloué pour 2022 par les partenaires a pour vocation d’amplifier l’action du contrat de filière en Nouvelle-Aquitaine sur l’ensemble de ses axes et notamment :

  • d’étendre le soutien aux radios associatives ;
  • d’amplifier l’accompagnement aux transitions de la filière ;
  • de renforcer les dispositifs favorisant le dialogue entre les esthétiques, mis en place de manière expérimentale en 2021 pour encourager les échanges entre acteurs des musiques actuelles et acteurs des musiques de répertoire et de création ;
  • d’ouvrir le champ d’application de cinq dispositifs du contrat de filière à toutes les esthétiques musicales.
Culture &
Patrimoine
En Nouvelle-Aquitaine
Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre tablette.