Culture & Patrimoine
en Nouvelle-Aquitaine
Livre
Zoom sur

FIBD 2023 – L’histoire d’un petit festival devenu incontournable

50ème édition du FIBD
Mis à jour le 02 février 2023

À l'occasion de la 50ème édition du Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême, nous vous proposons de parcourir l'histoire de ce festival à travers 15 dates marquantes.

C’est en 1974 que l’histoire débute avec la création d’un Salon international de la bande dessinée. Organisé au Musée d’Angoulême, le salon n’a rien d’un évènement amateur. À la tête de ce projet, il y a un trio : Francis Groux, Jean Mardikian et Claude Moliterni. C’est en s’inspirant du Salon international des bandes dessinées de Lucques en Italie (plus ancien festival de BD en Europe), où il se sont rendus en 1973, qu’ils ont lancé la première édition du salon à Angoulême en y conviant déjà de grands noms de la BD, tels que Hugo Pratt, André Franquin, Gotlib…

Le succès est immédiat, avec 10 000 visiteurs dès la première édition.

Depuis, le festival n’a cessé de grandir, de s’adapter au gré des évolutions du marché de la BD, jusqu’à devenir un évènement incontournable à l’échelle nationale et internationale pour les professionnels et amateurs du 9ème art.

La Région soutient le FIBD, par l’attribution de subventions de fonctionnement mais également en finançant les investissements majeurs de demain tels que le réaménagement d’une friche ferroviaire en un espace dédié aux cultures urbaines.

C’est dans ce nouveau lieu culturel d’Angoulême, Alligator 57, que le pavillon Manga City du FIBD (soutenu financièrement par la Région depuis sa création en 2019) prendra ses quartiers chaque année.

Culture & Patrimoine
en Nouvelle-Aquitaine
Numérique culturel

Séminaire « Médias créatifs : une vision prospective »

Photo de Roel Dierckens sur Unsplash
Mis à jour le 24 janvier 2023

Culture & Patrimoine
en Nouvelle-Aquitaine
Livre

FIBD : inauguration du Quartier Manga City et des espaces Alligator 57

Affiche Festival International de la Bande Dessinée 2023
Mis à jour le 24 janvier 2023

Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, et Charline Claveau, vice-présidente en charge de la Culture, inaugureront le Quartier Manga City et les espaces Alligator 57, le jeudi 26 janvier à 11h00 à Angoulême, dans le cadre de la 50e édition du festival international de la bande dessinée (FIBD), en présence de Marlène Dolveck, directrice générale SNCF Gares & Connexions, et Franck Bondoux, délégué général du FIBD.

Le Quartier Manga du FIBD conjugue le pavillon Manga City et Alligator 57 (aménagement de la Halle 57 imaginé par Darwin Métamorphose et le FIBD) première étape d’un voyage vers le pays du Soleil levant, à travers une scénographie immersive et ludique (rampe de skate, mur d’escalade, DJ set), où le public déambulera dans l’atmosphère des grandes villes asiatiques (Tokyo, Séoul, Taipei). Une offre éditoriale spécialisée encore renforcée y sera proposée, avec ses éditeurs et professionnels venus présenter leurs nouveautés, ainsi que des espaces de conférence pour les rencontres, débats et projections.

C’est à l’initiative d’Alain Rousset et de Florent Kunc, directeur régional de Gares & Connexions, qu’un accord a été trouvé en octobre dernier avec le FIBD, afin que le festival puisse occuper une partie de la Halle 57 et de ses abords pour installer le pavillon Manga City, soutenu financièrement par la Région Nouvelle-Aquitaine depuis sa création en 2019.

Alain Rousset a par ailleurs proposé à la SNCF et au FIBD que la Région accompagne l’aménagement pérenne de la Halle 57, et que la Région finance l’investissement nécessaire à la création du Pavillon pour cette édition. En parallèle, les collectivités territoriales et l’État ont acté la pertinence du projet “Alligator 57” porté par Darwin Métamorphose, pour la gestion à l’année du site et son adéquation avec les besoins du FIBD.

Outre un financement de 620 000 euros (590 000 euros de la Région et 30 000 euros de l’Alca) en subvention de fonctionnement pour le FIBD avec des partenariats spécifiques (Manga City, Pavillon Jeunes Talents, Marchés international des Droits, 50 expositions en 50 gares SNCF), une aide à l’investissement pour la rénovation de la Halle 57 (Manga City et Alligator 57) de 800 000 euros sera prochainement soumise au vote des élus régionaux.

La 50e édition du FIBD se déroule du mercredi 26 au samedi 29 janvier 2023.

Created by Ricardo Moreira from The Noun Project
Date et lieu

Jeudi 26 janvier à 11h00 à Angoulême (Quartier Manga, rue Coulomb, accès via Passerelle Gare)

Culture & Patrimoine
en Nouvelle-Aquitaine
Cinéma et audiovisuel

FIFCA – Festival international du film court d’Angoulême

Affiche FIFCA - Festival international du film court d'Angoulême 2023
Mis à jour le 20 janvier 2023

Culture & Patrimoine
en Nouvelle-Aquitaine
Festivals et manifestations

La Tête dans les nuages

Photo de Wolf Zimmermann sur Unsplash
Mis à jour le 20 janvier 2023

Culture & Patrimoine
en Nouvelle-Aquitaine
Numérique culturel

Lancement webapp Azmari

Fond (cyan)
Mis à jour le 19 janvier 2023

Culture & Patrimoine
en Nouvelle-Aquitaine
Festivals et manifestations

Festival Jazz à Saint-Sat

Festival Jazz à Saint-Sat 2023
Mis à jour le 18 janvier 2023

Culture & Patrimoine
en Nouvelle-Aquitaine
Cinéma et audiovisuel

Speed dating : initier des projets d’animation entre auteurs et autrices

Photo de Christina @ wocintechchat.com Unsplash
Culture & Patrimoine
en Nouvelle-Aquitaine
Livre
Actualité

Festival International de la Bande Dessinée

Affiche Festival International de la Bande Dessinée 2023
Mis à jour le 27 janvier 2023

Le Festival International de la Bande Dessinée vous donne rendez-vous du 26 au 29 janvier 2023 pour sa 50ème édition.

Pour cette édition anniversaire, le festival met l’accent sur la bande dessinée jeunesse et le manga avec des espaces dédiés encore plus importants, tant en termes de surface que de programmation (conférences, masterclass, expositions…) :

  • Le quartier manga
    Pour permettre aux amateurs de ce genre particulièrement apprécié dans notre pays, devenu sa deuxième patrie, de satisfaire leur soif de découvertes, le Festival regroupe, sur un même site, l’éditorial de sa programmation avec celui des éditeurs.
  • Le quartier jeunesse
    Dans le cadre d’une invitation à une déambulation au sein d’un parcours scénographié, le jeune public pourra découvrir des expositions, des animations, des ateliers et une librairie.

Nouveauté en 2023, un espace dédié au marché de l’Art : la Place du 9ème Art rassemblant galeristes, maisons de ventes et revues spécialisées dans le but de valoriser les productions originales des autrices et auteurs.

La Région Nouvelle-Aquitaine aime le 9è art et accompagne les auteurs, éditeurs et libraires.

Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, et Charline Claveau, vice-présidente en charge de la Culture, inaugureront le Quartier Manga City et les espaces Alligator 57, le jeudi 26 janvier à 11h00 à Angoulême (Quartier Manga, rue Coulomb, accès via Passerelle Gare), en présence de Marlène Dolveck, directrice générale SNCF Gares & Connexions, et Franck Bondoux, délégué général du FIBD.
Découvrez également à 18h00, au Théâtre d’Angoulême, la remise du prix Région Nouvelle-Aquitaine

Created by Ricardo Moreira from The Noun Project
Date et lieu

Du 26 au 29 janvier 2023 à Angoulême (16)
Cérémonie d’ouverture : mercredi 25 janvier à 18h00 (Théâtre)

En lien
Culture & Patrimoine
en Nouvelle-Aquitaine
Festivals et manifestations
Actualité

Et derrière le livre… festival engagé pour la lecture et l’écriture en Charente

AdobeStock par Sergey Nivens
Mis à jour le 16 décembre 2022

L'association Et derrière le livre vous donne rendez-vous pour la 7e édition du festival qui aura lieu du 30 janvier au 4 février 2023 à Cognac et Confolens.

Proposer des rencontres à destination du jeune public dans des zones éloignées de l’accès au livre et aux auteurs : c’est ce qui anime l’association « Et derrière le livre » qui porte le festival éponyme.
L’objectif de l’association est de sensibiliser au rôle possible de la littérature jeunesse dans l’entrée dans la lecture et l’écriture. Son travail d’accompagnement cible les enfants de la maternelle au collège, souvent de milieu rural ou de zone scolaire classée « à risque d’échec scolaire ».
Chaque année le festival propose ainsi à Cognac et Confolens, des rencontres et ateliers en classe (environ 40 classes concernées, 7 collèges et Segpa), en bibliothèque/médiathèque (6 établissements) mais également en IME et centres socio-culturels.
Les auteurs présents participent également à des rencontres avec les familles associant des enseignants, afin d’échanger autour du travail mené.

Culture &
Patrimoine
En Nouvelle-Aquitaine
Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre tablette.